Pourquoi adopter le Made in France?

Vous le connaissez sûrement et il fait peut-être partie de vos priorités en matière de consommation : le Made in France.

Ces trois petits mots ont, pour beaucoup, une très grande signification. C’est bien connu, acheter français, c’est aider le pays d’un point de vue économique, en favorisant l’embauche et en soutenant les entreprises mais c’est aussi un moyen de conserver le savoir-faire de nos régions.

Mais comment un produit est-il certifié Made in France ?

À noter que mentionner l’origine d’un produit est obligatoire pour les denrées alimentaires et agricoles mais pas sur les autres produits, comme les vêtements.

Un produit peut subir plusieurs transformations avant d’être fini. C’est ce qu’on appelle la Chaîne de Production. Pour être plus précis, elle représente tous les flux des produits et de l’information le long des processus logistiques à partir de l’achat des matières premières jusqu’à la livraison des produits finis au consommateur. La chaîne d’approvisionnement inclut tous les fournisseurs de service et les clients. Voici un exemple sous forme de schéma pour y voir plus clair :

Pour être plus concret, si on prend le cas d’un t-shirt en lin, voici son parcours :

https://lh4.googleusercontent.com/8pGFcpR4kqEOjrRjMM19e5emlzOzy2hFnc7pO3yKqgvsHcfHga2kfP9X-BMT1IR3srHhXmgQsvH_a3nAdl5c4IiWqSdFychMhwzBKR8dzlR4yg1lvQCXSI1_zYZBSA

Pour qu’un produit soit certifié Made in France, il faut que « sa dernière transformation substantielle soit faite en France, qu’elle soit économiquement justifiée et effectuée dans une entreprise française équipée à cet effet et ayant abouti à la fabrication d’un produit nouveau ou correspondant à un stade de fabrication important », d’après le Code des Douanes.

Ainsi, en reprenant l’exemple du t-shirt en lin, il faut que la dernière étape, ici l’atelier de confection, se trouve en France pour que le produit soit certifié made in France.

Acheter Made in France, c’est faire une action solidaire. Le problème, c’est que c’est plus cher. Et c’est d’ailleurs le principal (le seul?) frein pour les consommateurs qui préfèrent acheter des produits étrangers.

Mais pourquoi est-ce plus cher ?

Tout est une question d’économie et de fonctionnement du pays. Par exemple, si on compare le Bangladesh, grand fabricant de vêtement, avec la France, la main-d’œuvre en France est plus chère qu’au Bangladesh. Tout d’abord parce que le salaire minimum, à savoir le SMIC (salaire minimum interprofessionnel de croissance), est d’environ 1540€ brut par mois en France, contre 8000 Takas au Bangladesh, soit 85€, en 2019. C’est plus de 18 fois moins qu’en France. Prendre en charge la main-d’œuvre française est donc plus coûteux. Les entreprises françaises ont également des impôts et des charges plus élevées qu’au Bangladesh.

Ainsi, les marques qui produisent en France ne peuvent donc pas rivaliser avec celles qui font fabriquer leurs vêtements au Bangladesh, ou ailleurs….

Voilà pourquoi c’est plus cher. Mais malgré tout, c’est un prix que 81% des français sont prêts à payer.

Y a t’il d’autres avantages à acheter local?

Le point de vue économique est assez marquant, mais il y a un autre avantage à acheter local, l’environnement. Un t-shirt fabriqué en Chine, par exemple, va parcourir des milliers de kilomètres à travers le monde pour arriver chez vous ou dans votre magasin préféré. Certains prennent l’avion, d’autres le bateau, ou même le train. Tous ces transports ont un coût et polluent énormément. Les transports sont responsables de 26% des émissions de dioxyde de carbone en Europe. Ils sont les principaux émetteurs des gaz à effet de serre et ont d’autres impacts sur la nature comme la pollution de l’air, de l’eau, la nuisance sonore, la transformation des paysages et la consommation très rapide des énergies fossiles. Nous rappelons que ces dernières ne sont pas illimitées et un jour viendra où nous ne pourrons plus les exploiter.

L’industrie de la mode et les milliers de kilomètres de transports qu’elle nécessite émettent plus de carbone que l’aviation et le transport maritime réunis. Les achats de vêtements augmentent au fil des années et proviennent de pays situés de plus en plus loin. Le fait de produire toujours plus et le plus vite possible de nouveaux vêtements, c’est ce qu’on appelle la fast-fashion. La fast-fashion, cette tendance “adéquate” à notre société de surconsommation, a provoqué un doublement de la production de vêtements depuis l’année 2000.

En achetant local, donc en favorisant le circuit court d’un produit, on réduit des semaines de transport extrêmement polluants à une ou deux journées en camion. 

D’autant plus que les vêtements que nous achetons par impulsivité ont moins de valeur à nos yeux qu’un produit plus cher, mais de meilleure qualité. Ainsi, en achetant local donc plus cher, nos achats deviennent des achats réfléchis et non pas des achats d’impulsivité. Nous réduisons donc également notre gaspillage.

Acheter local est donc un choix plus raisonnable. Ce sont des produits que vous pourrez conserver longtemps, car ils seront issus d’un achat réfléchi.

Vous l’aurez compris, acheter français, c’est aider non seulement l’entreprise à qui on achète le produit mais également toutes les autres structures par lesquelles le produit est passé pour être assemblé et vendu. Vous aidez ainsi les ateliers, les manufactures, les commerçants, les livreurs, et encore beaucoup d’autres. Vous faites également un geste pour la planète, qui nous le savons, se réchauffe de plus en plus au fil des jours. C’est une autre façon de dire « stop » à la société de surconsommation et à nos gaspillages excessifs.

Acheter Made in France, c’est participer au développement du pays, et au développement durable. C’est un acte utile à notre bon fonctionnement, solidaire, qui profite à tous, à votre santé et à notre planète !

Il n’y a que des avantages à consommer local,

Alors achetez Made in France !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *